Plasticienne, chorégraphe et surtout styliste, Céline Shen s’intéresse à la vie historique, intime et fictive du vêtement. Nourries d’une éthique de la rencontre, ses créations partent du local et de la tradition pour s’ouvrir au cosmos : « L’aura est cette empreinte invisible, impalpable que porte en soi chaque vêtement. »
« Bouphonie » était une expo curatée en janvier 2021 par Juliette Nier et Arslane Smirnov au 6b à Saint-Denis, sous forme de pièce en quelques actes. C’est désormais aussi un site, plein d’entretiens avec des artistes émergents, à la croisée du design et des arts plastiques. Une histoire de transitions, de collectifs et de cocréation.
Plasticienne, chorégraphe et surtout styliste, Céline Shen s’intéresse à la vie historique, intime et fictive du vêtement. Nourries d’une éthique de la rencontre, ses créations partent du local et de la tradition pour s’ouvrir au cosmos : « L’aura est cette empreinte invisible, impalpable que porte en soi chaque vêtement. »
« Bouphonie » était une expo curatée en janvier 2021 par Juliette Nier et Arslane Smirnov au 6b à Saint-Denis, sous forme de pièce en quelques actes. C’est désormais aussi un site, plein d’entretiens avec des artistes émergents, à la croisée du design et des arts plastiques. Une histoire de transitions, de collectifs et de cocréation.